Accueil du site > Œuvre > Traductions

Traductions


La Déchirure (1966)

- Chiara Elefante, Tradurre La Déchirure di Henry Bauchau. Metodo e prassi, Torino, L’Harmattan, 2000.
- La Lacerazione, traduction en italien de Chiara Elefante, Rimini, Panozzo Editore, 2001.
- El Desgarro, traduction en espagnol de Rosario García López, Universidad de la Palmas de Gran Canaria, 2002.
- traduction d’extraits en chinois de Han Shu Zhan, dans Anthologie de la littérature belge francophone.

Le Régiment noir (1972)

- Il Reggimento Nero, traduction en italien de Angela Vitale, Firenze, Giunti, 1997.

Œdipe sur la route ( 1990)

- Edipo sulla strada, traduction en italien de Adriano Marchetti, Firenze, Giunti, 1993.
- Oedipus on the road, traduction en anglais de Anne-Marie Glasheen, New York, Arcade Publishing, 1994.
- Oidipova Cesta, traduction en tchèque de Vladimíra Daňková, Praha, Česká expedice, 1994.
- Edipo — Las puertas de Tebas, traduction de Laura López Morales, dans Literatura francófona : I. Europa, Mexico, Fondo de Cultura económica, 1995.

- Œdipus unterwegs, traduction en allemand de Anne Neuschäfer, Bielefeld, Cordula Haux Verlag, 1995.
- Œdipe sur la route, traduction en chinois, 1995.
- Oidipus Yollarda, traduction en turc de Aysel Bora, Istanbul, Metis Edebiyat, 1997.
- Edip pe dru, traduction en roumain de Rodica Lascu-Pop, Bucureşti, Editura Libra, 1997.
- Édipo na estrada, traduction en portugais de Ecila Grünewald, Rio de Janeiro, Lacerda Editores, 1998.
- ЭДИП, ПУТНИK, traduction en russe de Oльѕu Kycmoвoù, ИHAПPECC, CAHKT-ПETEPБYPΓ, 1999.
- Œdipe sur la route, traduction en japonais de Yasutaro Miyahara, Tokyo, Shoshi-Yamada, 1994.
- Edipo en el camino, traduction en espagnol de Hilda H. García, Buenos Aires, Del estante Editorial, « Literaturas », 2006.
- traduction en serbe d’Alexandre Grujicic, 2001.
- traduction en hongrois de Marie Septembre, Budapest, L’Harmattan, 2015.

L’enfant de Salamine (1991)

- Il Ragazzo di Salamina, traduction en italien de Federica Trotta, Firenze, Giunti, 1994.

Diotime et les lions (1991)

- Diotima e i leoni, traduction en italien de Giuseppe Gugliemi, Firenze, Giunti, 1993.
- traduction en bulgare de Petar Gerdjikov, dans Panorama, pp. 102-111.
- traduction en serbe d’Alexandre Grujicic, 2001 (avec Antigone).

- Diotima şi leii, traduction en roumain de Gabriel Marian, Bucureşti, Editura Libra, 2000.
- Diotime ve aslanlar, traduction en turc de Sosi Dolanoğlu, Istanbul, Metis Edebiyat, 2004.
- Diotima und die Löwen, traduction en allemand de Anne Begenat-Neuschäfer, Aachen, Shaker Verlag, 2006.
- Diotima a lvi, traduction en tchèque d’Alice Kottova, Prague, Dauphin, 2007.

L’arbre fou (1993)

- El árbol loco, traduction en espagnol de Rosario Gracía Lopez et Bernadette Rey-Jouvin Manhes, dans Bélgica hoy : Antología de la novela corta, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria, 1997.

Antigone (1997)

- Aντιγονη, traduction en grec de Θεοφιλος Τραμπογλης (Théophilos Trampoglès), Athènes, Εκδοσεις Καστανιωτη, 1998.
- Antigone, traduction en italien de Angela Vitale, Firenze, Giunti, 1999.
- AHTИΓONA, traduction en russe de Oльѕu Kycmoвoù, ИHAПPECC, CAHKT-ПETEPБYPΓ, 2000.
- Antigone, traduction en turc de Sosi Dolanoğlu, Istanbul, Metis Edebiyat, 2002.
- Antigona, traduction en espagnol de Laura López Morales, México, Verdehalago, 2003.
- Antigone, traduction en japonais de Yasutaro Miyahara, Tokyo, Shoshi-Yamada.
- traduction d’extraits en chinois de Han Shu Zhan, dans Anthologie de la littérature belge francophone.
- traduction en serbe d’Alexandre Grujicic, 2001 (avec « Diotime et les lions »).

L’Enfant bleu (2005)

- El niño azul, traduction en espagnol de Hilda H. García et Patricia Willson, Buenos Aires, Del estante Editorial, « Literaturas », 2006.
- El niño azul, traduction de Tomás Fernández Aúz y Beatriz Eguibar, Valencia, Pre-Textos, 2008.
- Mavi Çocuk, traduction en turc de Sosi Dolanoğlu, Istanbul, Metis Edebiyat, 2005.
- traduction en chinois de Lin Te-Yu, Taïwan, PsyGarden, 2010.

Le Boulevard périphérique (2008)

- Il compagno di scalata, traduction en italien de Chiara Elefante, Roma, Editore E/O, 2009, 229 p.
- Maalstroom, traduction en néerlandais de Kris Lauwerys, Amsterdam, Meulenhoff/Manteau, 2009.
- Bulwar peryferyjny, traduction en polonais de Helena Sobieraj et de Dorota Zanko, 2012.
- traduction en serbe d’Andja Petrovic, 2010.

Poésie

- L’Innocenza dell’Orecchio (Textes critiques, fragments de journal et poésie d’Henry Bauchau), traduction en italien d’Adriano Marchetti (édition bilingue), Bologna, Il Capitello del Sole, 1999.
- Attentives — Lauschende (Sélection de poèmes), traduction en allemand de Anne Neuschäfer, Aachen, Shaker Verlag, 2001.
- Instrumente der Freude (Instruments d’allégresse), Wir wachten sehend auf (On s’éveillait voyant), Der Baikal (Le Baïkal), Maas für Valentine (Meuse pour Valentine), Der weiВe Kieselstein (Le caillou blanc), Das Werk (L’œuvre), traduction en allemand de Rüdiger Fischer, dans Encore une jounée/Ein weiterer Tag, Rimbach, Éditions en forêt/Verlag im Wald, 2002.
- Dependencia amorosa do poema, Dous poemas inéditos, Exercicio da mañá, Palabras do corpo adormecido, A xorba arella ou o soño de Freud, A sibila, O pensamento vexetal, traduction en portugais de Emilio Araúxo, dans Amastra-n-Gallar, n°4, outono 2002.
- Gedichten uit : Het innerlijke China, traduction en néerlandais de Jan H. Mysjkin, dans Hanenveren van diverse pluimage. Levende franstalige poezie uit België, Gent, Poezie Centrum, 2004.
- Finistre di Presenza (Fenêtres de Présence), Finistre del Verde Aurorale (Fenêtres du Vert Levant ), Mandala per una poesia (Mandala pour un poème), Figura del Tao (Signe du Tao), traduction en italien de Chiara Elefante, dans Anterem — Rivista di Ricerca letteraria, n° 73, Dicembre 2006.


Le fonds Henry Bauchau dépend de la Faculté de philosophie et lettres de l’Université catholique de Louvain
1, place Blaise Pascal, 1348 Louvain-la-Neuve (Belgique) - tél. +32 (0)10 47 91 90 - fax +32 (0)10 47 25 79 - dernière mise à jour le 28 novembre 2016