Accueil du site > Centenaire Henry Bauchau > Études et rencontres scientifiques

Études et rencontres scientifiques


Plus encore qu’à son habitude, la critique scientifique autour de l’œuvre d’Henry Bauchau a fait montre en cette année de Centenaire d’une vivacité extraordinaire. Nous n’en relevons dans cette rétrospective que les événements saillants et renvoyons le lecteur intéressé à la rubrique bibliographique de la présente livraison, ainsi qu’à la bibliographie critique exhaustive disponible en ligne sur le site du Fonds Henry Bauchau de l’U.C.L.

Sous l'éclat de la Sibylle

Parmi les diverses publications liées au Centenaire, on relèvera l’essai de Myriam Watthee-Delmotte, Henry Bauchau. Sous l’éclat de la Sibylle, publié chez Actes Sud. Dans une approche plurielle, qui fait intervenir savoir, analyse et fiction, l’universitaire s’attache à une « relecture où la vie et l’œuvre s’éclairent l’une par l’autre ». L’ouvrage fait date dans la production de commentaire sur l’œuvre de l’écrivain belge, une importance singulière dont témoigne l’accueil unanime dont il a fait l’objet. De son côté, Michele Mastroianni (Université du Piémont oriental) publie en 2013 aux éditions Dell’Orso une monographie intitulée La Déchirure di Henry Bauchau. Una rappresentazione della madre : allegoria dell’incontro e dell’elaborazione poetica. Par l’attention qu’il place dans le premier roman de l’écrivain, Michele Mastroianni dresse un « itinéraire interprétatif » de ce texte, mais souligne également son rôle dans l’ensemble de l’œuvre de l’auteur, étudiant « les intersections diégétiques et les interférences de différents langages » auxquelles il a donné lieu.

En octobre 2013 est paru le cinquième numéro des Cahiers Henry Bauchau. Nous sommes heureux de voir renaître ces Cahiers, dont le dernier volume était paru en 2000. Publié par les Archives & Musée de la Littérature, en collaboration avec la Société des Lecteurs d’Henry Bauchau, le numéro comprend un vaste dossier consacré à Gengis Khan, figure qui fit émerger l’écrivain belge à l’écriture.

Pour finir, notons la parution de la cinquième livraison de la Revue internationale Henry Bauchau. L’écriture à l’écoute. Coordonné par Christophe Meurée et Myriam Watthee-Delmotte, ce numéro du Centenaire consacre son dossier thématique au « Temps du créateur » et propose de nombreux inédits parmi lesquels les derniers textes poétiques de l’écrivain ainsi que de longs extraits de la correspondance entre André Molitor et Henry Bauchau, présentés et annotés par Catherine Mayaux (Université de Cergy Pontoise).

PDF - 5.2 Mo
Bauchau en scène

Concernant les rencontres scientifiques, on a déjà signalé le colloque du Centenaire, Henry Bauchau, le don de l’intériorité, dirigé par Catherine Mayaux et Myriam Watthee-Delmotte à l’Académie royale de Belgique (février 2013), et le colloque de clôture du Centenaire, Henry Bauchau en scène, organisé à Louvain-la-Neuve en décembre 2013 par Jérémy Lambert et Myriam Watthee-Delmotte. Mentionnons en surcroît les journées d’étude des 12 et 13 juin 2013, à l’Université de Cergy Pontoise. Sous la conduite d’Olivier Belin et de Catherine Mayaux (Université de Cergy Pontoise), cet événement s’est inscrit dans le cadre du Séminaire doctoral international Poétique de l’archive et a porté sur Les sources de la création poétique (manuscrits, bibliothèque, journaux). Citons finalement les interventions de Geneviève Henrot (Université de Padoue) et de Jérémy Lambert lors du colloque de Massimo Peri (Université de Padoue), Autografi letterari romanzi e neogreci : problemi editoriali e interpretativi (octobre 2013). Cette rencontre internationale qui s’intéresse au travail génétique voit ainsi bien illustrée la présence d’Henry Bauchau et du Fonds qu’il lui est dédié.

Le 11 novembre 2013, Audrey Pacini a soutenu publiquement à Louvain-la-Neuve sa thèse de doctorat consacrée à L’imaginaire spatial d’Henry Bauchau. Sous la codirection de Jacques Poirier (Université de Bourgogne) et de Myriam Watthee-Delmotte, la thèse a été favorablement accueillie.


Le fonds Henry Bauchau dépend de la Faculté de philosophie et lettres de l’Université catholique de Louvain
1, place Blaise Pascal, 1348 Louvain-la-Neuve (Belgique) - tél. +32 (0)10 47 91 90 - fax +32 (0)10 47 25 79 - dernière mise à jour le 28 novembre 2016